Réparation des plans de collage

Les plans de collage des poutres bois en lamellé-collé peuvent céder soit sous des charges excessives, soit du fait d’un mauvais vieillissement ou d’une mauvaise mise en œuvre de la colle. Il est possible de réinjecter des résines RENOFORS Bois Lamellé-Collé, voire de réassembler les lamelles entre elles à l’aide de brochages en fibres de verre ou de carbone, inclinés par rapport aux plans de collage.

Cette technique de brochage permet, en outre, de restituer les assemblages couronnés qui se fissurent compte tenu du retrait « contrarié ».

En redonnant ainsi une cohésion interne à la structure de la poutre, la reprise des cisaillements inter lamellaires est parfaitement assuré et la capacité portante restaurée.

Plan collage

Prothèses extérieures en bois traité

Il est fréquent d’observer des phénomènes de pourrissement des pieds d’arcs porteurs, ou de poteaux lamellés collés situés en extérieur.

Pourissement

La décomposition cubique du bois observée est souvent due à un champignon lignivore : la mérule. Dans ce cas il est recommandé d’amputer l’ouvrage en sciant sa partie contaminée, puis de la remplacer par des bois traités Classe 3.

La prothèse sera connectée à l’existant par une série de brochages scellés à la résine RENOFORS Bois Lamellé-collé et réalisés avec des tiges composites (fibres de verre ou carbone suivant l’importance des efforts) insensibles aux variations climatiques et à la corrosion.

Les parties extérieures restaurées reçoivent ensuite une lasure de protection et un capotage, de type couvertine ventilée pour éviter les condensations au contact du bois.

prothese bois

Reconstitution

Le Procédé RENOFORS Bois Lamellé-collé permet de réparer les structures dégradées :

  • Par substitution de la partie altéré à l’aide d’un mortier de résine, d’armatures en fibres de verre avec mise en place de coffrages bois lamellé-collé traité, en raccord. Cette technique doit faire l’objet de travaux complémentaires (lasure, traitement, capotage) et d’un entretien régulier pour assurer la pérennité et la garantie de ce type de réparation.
  • Par greffe d’éléments sains assurant la continuité structurelle et architecturale des structures existantes.

Reconstitution