Diffusion Plus - Saint-Aubin-sur-Gaillon

maître d'ouvrage
Diffusion Plus
maître d'oeuvre
Space Architecture

Le site industriel emploie 400 personnes. Suite à des déchirures observées dans les arbalétriers principaux en lamellé-collé au niveau des appuis le long des plans de collage des lamelles bois, l’ensemble de la charpente du bâtiment a été mis en sécurité avec force tours étais.

Renofors est intervenu pour renforcer l’ensemble de la charpente de ce bâtiment de 29 000 mètres carrés. Sur une opération de cette ampleur, ce n’est pas seulement la capacité de l’entreprise à renforcer la charpente qui importe, mais aussi sa capacité à mettre sur pied une logistique et des méthodes de travail qui ne perturbent pas les cadences de production du site industriel. Si les opérations de préparation et façonnage se déroulaient en journée, les opérations de levage de grandes longueurs au dessus des chaînes d’imprimerie se sont déroulées de nuit lorsque l’usine est en effectif réduit.
Il va également de soi que RENOFORS a proposé au client une solution clef en main en supervisant toutes les opérations annexes et quotidiennes de pose/repose, dévoiement des réseaux électriques et fluides de l’usine au fur et à mesure de l’avancement des renforcements zone par zone ; l’objectif étant qu’ils puissent être opérationnels à la reprise des activités le matin à l’heure de l’embauche de la première équipe d’imprimeurs.

Description du chantier :

Les solutions de réparation coordonnées et mises en œuvre par Renofors, ont consisté :

– d’une part à augmenter l’inertie des arbalétriers pour leur donner plus de résistance à la flexion en partie centrale. Des prothèses en lamellé-collé, jusqu’à 28m de long et 40cm de tombée, livrées en convoi exceptionnel et levées par des portiques en une pièce à l’intérieur de l’usine, ont été collées (époxy) et vissées (vis SFS WB) sous les arbalétriers.

– d’autre part à remailler les poutres en installant des vis de type SFS WB inclinées et assurant tant la liaison prothèse/poutre que la cohésion mécanique des lamelles de l’arbalétrier originel. Pour ce faire, jusqu’à trente percements en diamètre 12mm et sur 2m de long chacun ont été réalisés dans le plan médian vertical de l’arbalétrier.

– enfin à poser des bracons métalliques sur les poteaux béton afin de limiter le moment sur appui qui engendrait trop de traction dans la partie haute des arbalétriers au droit de leur appui. La portée initiale des arbalétriers de 30m s’en trouvait réduite de 5m environ sans pour autant perdre de la place au sol. Pour mener à bien de tels travaux, RENOFORS dispose de cahiers des charges de réparation de structures bois et lamellé-collé, déposés chez SOCOTEC. RENOFORS s’appuie également sur un bureau d’études compétent dont il pilote le planning des délivrables, tant en terme de notes de calcul soumises au bureau de contrôle du client, qu’en matière de fourniture des plans d’exécution.

Techniques utilisées :

 Renforcement par prothèses / Lamellé-collé

Le site industriel emploie 400 personnes. Suite à des déchirures observées dans les arbalétriers principaux en lamellé-collé au niveau des appuis le long des plans de collage des lamelles bois, l’ensemble de la charpente du bâtiment a été mis en sécurité avec force tours étais.

Renofors est intervenu pour renforcer l’ensemble de la charpente de ce bâtiment de 29 000 mètres carrés. Sur une opération de cette ampleur, ce n’est pas seulement la capacité de l’entreprise à renforcer la charpente qui importe, mais aussi sa capacité à mettre sur pied une logistique et des méthodes de travail qui ne perturbent pas les cadences de production du site industriel. Si les opérations de préparation et façonnage se déroulaient en journée, les opérations de levage de grandes longueurs au dessus des chaînes d’imprimerie se sont déroulées de nuit lorsque l’usine est en effectif réduit.
Il va également de soi que RENOFORS a proposé au client une solution clef en main en supervisant toutes les opérations annexes et quotidiennes de pose/repose, dévoiement des réseaux électriques et fluides de l’usine au fur et à mesure de l’avancement des renforcements zone par zone ; l’objectif étant qu’ils puissent être opérationnels à la reprise des activités le matin à l’heure de l’embauche de la première équipe d’imprimeurs.

Description du chantier :

Les solutions de réparation coordonnées et mises en œuvre par Renofors, ont consisté :

– d’une part à augmenter l’inertie des arbalétriers pour leur donner plus de résistance à la flexion en partie centrale. Des prothèses en lamellé-collé, jusqu’à 28m de long et 40cm de tombée, livrées en convoi exceptionnel et levées par des portiques en une pièce à l’intérieur de l’usine, ont été collées (époxy) et vissées (vis SFS WB) sous les arbalétriers.

– d’autre part à remailler les poutres en installant des vis de type SFS WB inclinées et assurant tant la liaison prothèse/poutre que la cohésion mécanique des lamelles de l’arbalétrier originel. Pour ce faire, jusqu’à trente percements en diamètre 12mm et sur 2m de long chacun ont été réalisés dans le plan médian vertical de l’arbalétrier.

– enfin à poser des bracons métalliques sur les poteaux béton afin de limiter le moment sur appui qui engendrait trop de traction dans la partie haute des arbalétriers au droit de leur appui. La portée initiale des arbalétriers de 30m s’en trouvait réduite de 5m environ sans pour autant perdre de la place au sol. Pour mener à bien de tels travaux, RENOFORS dispose de cahiers des charges de réparation de structures bois et lamellé-collé, déposés chez SOCOTEC. RENOFORS s’appuie également sur un bureau d’études compétent dont il pilote le planning des délivrables, tant en terme de notes de calcul soumises au bureau de contrôle du client, qu’en matière de fourniture des plans d’exécution.

Techniques utilisées :

 Renforcement par prothèses / Lamellé-collé