Piliers RATP – Paris

date
Avril à Juillet 2015 et Avril à Septembre 2016
maître d'ouvrage
RATP – Gestion des infrastructures
maître d'oeuvre
RATP – Département ING

Marché de clouage des piliers aériens de la ligne 6

Des diagnostics ont révélé la présence de fissures en tête des piliers aériens (en pierre de taille) des lignes 2 et 6 du métro parisien. Ces désordres ont été provoqués par les mouvements des appareils d’appuis des tabliers des viaducs. Renofors est intervenue dans le cadre du renforcement structurel par clouage des piliers aériens de la ligne 6. Une première phase de test a été réalisée en 2015 avec des essais sur pierre en atelier et des essais in situ sur 10 piliers. Cette campagne avait pour but :
– de tester les matériaux et traitements proposés,
– de mettre au point des méthodologies particulières d’intervention,
– de valider le critère architectural des différents composants.


Ces éléments validés, Renofors a effectué la deuxième phase avec la reprise des 64 piliers tout en s’adaptant aux nombreuses contraintes de ce projet (base vie déplacée à l’avancement avec repli quotidien, travaux réalisés uniquement pendant la fermeture du métro, implantation de certains piliers en zone de marché, phasage rigoureux entre pose tirant / mise en tension / scellement, configuration différente des piliers …)

Description du chantier :

Les principales opérations ont consisté à :

– Installer/replier une base vie autonome à l’avancement du projet,
– Mettre en place les moyens pour l’accès en tête des piliers (échafaudages et/ou nacelles),
– Effectuer les forages à l’aide de couronnes diamantées,
– Mettre en œuvre les armatures post-contraintes selon implantation du bureau d’études structure,
– Positionner les platines inox et poser les écrous,
– Mettre en tension à la clé dynanométrique avec un couple de serrage définit par la note de calculs,
– Sceller les armatures au mortier de scellement par l’intermédiaire de trous d’évent,
– Installer des bavettes en zinc d’étanchéité,
– Reconstituer les pierres altérées à l’aide de mortier et/ou par mise en œuvre de blocs de pierre taillés en atelier.

Techniques utilisées :

Essais de traction en atelier et in situ / Installations de chantier / Carottage diamanté / Armature post-contrainte / Platine inox / Traitement inox PVD CrN / Contre-écrou architectural / Reconstitution pierre de taille / Mise en tension

Marché de clouage des piliers aériens de la ligne 6

Des diagnostics ont révélé la présence de fissures en tête des piliers aériens (en pierre de taille) des lignes 2 et 6 du métro parisien. Ces désordres ont été provoqués par les mouvements des appareils d’appuis des tabliers des viaducs. Renofors est intervenue dans le cadre du renforcement structurel par clouage des piliers aériens de la ligne 6. Une première phase de test a été réalisée en 2015 avec des essais sur pierre en atelier et des essais in situ sur 10 piliers. Cette campagne avait pour but :
– de tester les matériaux et traitements proposés,
– de mettre au point des méthodologies particulières d’intervention,
– de valider le critère architectural des différents composants.


Ces éléments validés, Renofors a effectué la deuxième phase avec la reprise des 64 piliers tout en s’adaptant aux nombreuses contraintes de ce projet (base vie déplacée à l’avancement avec repli quotidien, travaux réalisés uniquement pendant la fermeture du métro, implantation de certains piliers en zone de marché, phasage rigoureux entre pose tirant / mise en tension / scellement, configuration différente des piliers …)

Description du chantier :

Les principales opérations ont consisté à :

– Installer/replier une base vie autonome à l’avancement du projet,
– Mettre en place les moyens pour l’accès en tête des piliers (échafaudages et/ou nacelles),
– Effectuer les forages à l’aide de couronnes diamantées,
– Mettre en œuvre les armatures post-contraintes selon implantation du bureau d’études structure,
– Positionner les platines inox et poser les écrous,
– Mettre en tension à la clé dynanométrique avec un couple de serrage définit par la note de calculs,
– Sceller les armatures au mortier de scellement par l’intermédiaire de trous d’évent,
– Installer des bavettes en zinc d’étanchéité,
– Reconstituer les pierres altérées à l’aide de mortier et/ou par mise en œuvre de blocs de pierre taillés en atelier.

Techniques utilisées :

Essais de traction en atelier et in situ / Installations de chantier / Carottage diamanté / Armature post-contrainte / Platine inox / Traitement inox PVD CrN / Contre-écrou architectural / Reconstitution pierre de taille / Mise en tension