Savoir-faire

Traitement fongicide des maçonneries et sols

Renofors traitement

 

Traitement des pathologies des maçonneries et des sols

 

Si les champignons sont à traiter dans les murs et sols, le traitement suit des étapes différentes :

Le piquage et le grattage des maçonneries, permettent d’éliminer les parties de mur contaminées par les champignons lignivores. Cette phase est indispensable pour s’apercevoir de la prolifération du champignon lignivore à l’intérieur de la maçonnerie ;

Enlèvement, des filaments du champignon lignivore à l’aide d’une brosse métallique et brossage et dépoussiérage à l’aide d’un balai brosse.

Brûlage des zones contaminées à l’aide d’un petit chalumeau et mise en place d’un matériel de sécurité incendie sur les lieux.

Perçage et forage de puits d’injection d’un diamètre de 12mm à 2/3 de la profondeur du mur et des sols en réalisant un quadrillage tous les 30cm et tous les 20cm pour les angles des murs et ce jusqu’à 2 mètre au-delà des parties contaminées.

Injection de produit biocide KOATMERULE D10 dans tous les trous prévus à cet effet.

Pulvérisation abondante de produit KOATMERULE sur toutes les surfaces contaminées et au-delà de 2 mètres. Le traitement des sols se fera avant coulage du plancher;

Le nettoyage du chantier, consiste à traiter et à évacuer du chantier, les déchets occasionnés par les opérations précédentes.

La gestion des déchets se fait selon une procédure spécifique.

Les déchets traditionnels de bois sont triés et évacués du chantier dans des sacs hermétiques en D.I.B.
Les déchets contaminés sont traités sur place et évacués du chantier en D.I.S.
Les déchets plastiques souillés de produits (gants, combinaisons, bâche…) sont évacués du chantier et traités en D.I.S.